Actualités
Le ministère des finances pourrait bien restructurer ou abolir le Fonds Cool Japan

posté à par Alex Mateo
=Préféreriez-vous lire cet article en anglais ? oui
Voulez-vous définitivement définir votre édition comme Français ? oui

Le Ministère des Finances du Japon a révélé à l'occasion d'une réunion de ses sous-comité, lundi, que le Fonds Cool Japan pourrait bien être restructuré ou aboli – dans la mesure où la société privée que le gouvernement japonais emploie pour financer les projets du programme « Cool Japan » n'arrive pas à améliorer ses performances. A la fin de l'année fiscale 2021, le Fonds cumulait une dette d'une hauteur de 30, 9 milliards de yens.

La dette cumulée de l'organisation à la fin de l'année fiscale 2020 s'élevait à 23, 1 milliards de yens. En mai 2021, la société dévoilait un programme de redressement qui aurait dû permettre au déficit de rester sous le barreau des 25, 7 milliards de yens – sans succès.

Le sous-comité entend que les profits pourraient s'améliorer avec le redressement de l'économie nationale, après la crise pandémique du COVID-19. L'organisation prévoit de soumettre un nouveau plan de redressement d'ici cet automne.

Le Fonds Cool Japan et John Ledford (PDG de Sentai Filmworks) ont investié dans Sentai Holdings, LLC (la société mère de Sentai Filmworks) HIDIVE et Anime Network.

Le programme Cool Japan est soutenu par le gouvernement japonais, ainsi que par de nombreuses sociétés, pour promouvoir à l'étranger la culture japonaise moderne comme les mangas et l'animation. Le programme mise sur le fait que la puissance commerciale du Japon repose dans le contenu de divertissement : manga, anime, films, mode et autres domaines artistiques.

Sources : Asahi Shimbun, Yomiuri Shimbun, Crunchyroll (Daryl Harding)


en parler sur les forums |
mettre en favori/partager avec : short url

montrer la version originale [en] de cet article

Actualités: page d'accueil / archives