Temps forts
Guilty Gear -Strive- : Bridget confirme sa transidentité dans la cinématique du mode arcade

posté à par Kim Morrissy
=Préféreriez-vous lire cet article en anglais ? oui
Voulez-vous définitivement définir votre édition comme Français ? oui

Le deuxième pass saisonnier du jeu Guilty Gear -Strive- est sorti lundi ; proposant en sixième personnage en DLC Bridget :

Bridget est un personnage récurrent de la série, une nonne travestie armée d'un yoyo. Elle a fait ses débuts dans Guilty Gear X2, sous l'apparence d'un garçon travesti en fille en raison d'une mauvaise superstition de son village natal concernant les jumeaux de même-sexe.

Dans Strive, chacun des personnages bénéficie d'une mini-histoire révélant leur évolution depuis le précédent jeu ; et Bridget ne fait pas exception. A la fin du mode arcade, on découvre une histoire – très douce au demeurant – au cours de la quelle Goldlewis et Ky lui disent qu'elle peut être qui elle veut. A la fin du niveau 8, Goldlewis lui demande s'il doit l'appeler « cowboy » ou « cowgirl », et elle répond « Gowgirl me va très bien ! Car… je suis une fille ! ».

On peut obtenir cette fin en perdant un round au niveau 7. Les autres fins ne reviennent pas sur cette identité du genre, mais on peut y voir que Bridget est inspirée par Ky, qui reste fidèle à ses idéaux, quel que soit l'opinion des autres. A la fin du mode dans son entièreté, Bridget déclare qu'elle veut être fidèle à elle-même.

Voici une compilation des différentes cinématiques :

Dans l'absolu, cette histoire est ouverte aux interprétations de chacun, mais les fans se réjouissent que le jeu accepte si ouvertement la question du genre (et de l'identité transgenre) concernant le personnage, complexe, qu'est Bridget.

[Via Kotaku]


en parler sur les forums |
mettre en favori/partager avec : short url

montrer la version originale [en] de cet article

Temps forts: page d'accueil / archives