Yurei Deco
Episode 3

par Guillaume Lasvigne,
Voulez-vous définitivement définir votre édition comme Français ? oui

Comment cotez vous l'épisode 3 de
Yurei Deco ?
Note de la communauté : 4.1

Après deux épisodes de très bonne facture, et bien que celui-ci ne démérite pas face à la concurrence, cette suite se la joue plus traditionnelle dans son exécution. Yurei Deco aborde ainsi les « fantômes », qui ne correspondent pas à notre vision de cette figure folklorique mais à des êtres dont l'enregistrement dans le Deco a été supprimé, perdu ou n'a jamais été réalisé. On en revient au rôle du Deco comme marqueur social évoqué dans la preview de la série : parce qu'ils ne font pas partie du simulacre qui ancre chaque individu dans la société, ceux-ci sont ostracisés par une civilisation qui ne les remarque plus.
C'est ainsi le cas du rônin androgyne apparu en conclusion de l'épisode 2, du robot sidekick de Hack ou encore de ce personnage grimé en Jimmi Hendrix. Ce recours à des archétypes bien connus ou à des références à la pop culture en rajoute une couche dans cet univers où la question de ce qui est réel ou non se pose en permanence. En cela, l'épisode interpelle en dépit d'interactions balisées et d'un déroulement sans grande surprise.

Pour le reste, le charme continue irrémédiablement d'opérer. Certains chara-designs à la sauce Osamu Tezuka, ou la musique emballante de Mito, portent l'identité de la série loin du tout-venant d'une production standardisée. A l'image de Berry opérant des zooms et arrêts sur image d'une séquence de l'épisode 2, il y a cette envie permanente de rejouer l'anime et de s'arrêter sur les détails qui en font la particularité. On espère maintenant que le récit va réellement décoller, si l'on considère avoir fait le tour de la couche « superficielle » de cette ville – et de cette série – pas comme les autres.

Note :

Yurei Deco est diffusé sur Crunchyroll.


mettre en favori/partager avec : short url

retour à Yurei Deco
Critique d'épisode: page d'accueil / archives